Journée Internationale des Droits des Femmes

Publié le par AdMJC

l_bandeau_web.jpg

 

A l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes (8 mars), et tout au long du mois de mars, Artisans du Monde s’engage à mobiliser les citoyens sur les questions de genre.

 

En effet, on peut aujourd'hui faire le constat suivant:

 

-       Les femmes assurent 66% du travail dans le monde mais gagnent moins de 10% du revenu.

-        80% des bénévoles et salarié-e-s d’Artisans du Monde sont des femmes.

-        La moitié des partenariats au Sud sont des groupes créés par des femmes, pour des femmes.

-       Les initiatives d’économie solidaire comme le commerce équitable sont des alternatives qui permettent concrètement aux femmes d’accéder à l’égalité en droits et l’autonomie.


Ainsi, le commerce équitable permet de :


-        Renforcer l’autonomie économique de productrices : avoir un emploi représente pour ces femmes un premier pas vers leur indépendance sociale et économique favorisant la confiance et l’estime d’elles-mêmes.

-        Soutenir des organisations de commerce équitable au sud qui agissent pour l’égalité des genres en termes de rémunération, d’accès à la formation, d’accès aux postes de direction et de participation aux décisions dans les zones rurales les plus défavorisées.


A cette occasion, venez découvrir ou redécouvrir nos produits en provenance des coopératives de femmes du Liban et de Palestine dans notre boutique.

 

BandeauCAM_M_diterranee-copie-1.png

 

 


 

PARC (Palestinian Agricultural Relief Committees), l’un de nos partenaires Palestinien, sera par ailleurs présent ce weekend sur Primevère, pour une conférence organisée par Artisans du Monde Rhône-Alpes sur le thème suivant : « Etre paysan en Palestine aujourd’hui ».


PARC a été créée en 1983 par des agronomes soucieux du développement rural dans un contexte politique violent. Aucune structure n'existait alors pour assister les fermiers dans leur travail en fournissant services et conseils. L'ONG travaille avec des groupes marginalisés, des fermiers qui ont perdu leurs terres mais aussi des femmes en milieu rural.

Ainsi, le maftoul (nom donné au couscous en Palestine, au Liban et en Jordanie) est produit dans 8 coopératives de la Bande de Gaza impliquant 145 femmes. Deux autres coopératives de femmes de la région de Jéricho ont été formées à la fabrication du couscous maftoul car les marchandises ne pouvaient plus sortir de Gaza.
Le za'atar (mélange d’épices traditionnelle du Moyen-Orient) est préparé par la Coopérative des Femmes d'Anzah à Jénine
.

 

Vous pouvez retrouver ces produits en boutique!


 Conférence le samedi 9 mars à 17h30, Primevère, Eurexpo, Lyon.  


Publié dans artisansdumonde

Commenter cet article